Kenny Wormald France

Première et unique source française sur Kenny Wormald et Lauren Bennett
welcome message
Bienvenue sur Kenny Wormald France, première et unique source française depuis 2012. En 2019, KWF prend un nouveau tournant et devient également source sur Lauren Bennett afin de regrouper mes deux sites. Retrouvez ici toute leur actualité, en passant par la musique, le cinéma et la danse. Vous pouvez également naviguer sur les deux galeries photos appartenant au site. Je vous souhaite une agréable visite.
derniès photos postées
publicité
family sites
projets
FEAR THE WALKING DEAD
Rôle : Derek
Statut : En DVD
Sortie : Septembre 2016 (USA)
IMDB | Site officiel

"Madison est conseillère d'orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n'acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d'un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d'étranges comportements font leur apparition..."

Image hébergée par servimg.com




HONEY 3
Rôle : Erik Wildwood
Statut : En DVD
Sortie : 01 décembre 2016 (France)
IMDB | Site officiel | Trailer

"Dans une école prestigieuse, de l'Afrique du Sud, Melea et son petit ami imaginent une version hip-hop de Roméo et Juliette, mais les rêves de Melea sont anéantis quand elle est incapable de payer les frais de scolarité et est forcé de la quitter. Déterminée à accomplir son destin, elle fait l'impensable - persuade la communauté pour soutenir sa vision artistique et unique. Lorsque les répétitions remplies d'adrénaline provoquent des rivalités entre les danseurs, tout tombe en morceaux. Encore une fois, Melea ose rêver et risque en misant tout sur une performance que vous ne pourrez jamais oublier."

Image hébergée par servimg.com




CENTER STAGE: On Pointe
Rôle : Tommy
Statut : EN VOD
Sortie : 25 juin 2016
IMDB | Site officiel | Trailer

"Jonathan Reeves est chargé d'incorporer plus de style contemporain et moderne dans l'American Ballet et enrôle ses meilleurs chorégraphes Charlie, Cooper et Tommy pour recruter des danseurs afin de participer à un camp où les gagnants seront sélectionnés pour rejoindre l'académie. Bella Parker, qui a toujours vécu dans l'ombre de l'énorme succès de sa soeur Kate, obtient enfin sa chance d'entrer sous le feu des projecteurs."

Image hébergée par servimg.com




HAPPY HUNTING
Rôle : Junior Burnside
Statut : Complet
Sortie : 22 septembre 2017
IMDB | Site officiel | Trailer

"Warren est un vagabond dégénéré et alcoolique. Sur son chemin vers le Mexique, il se retrouve coincés à Bedford Flats, une ville niché profondément dans le désert américain. Il y avais une communauté de chasse autrefois prospère qui a été réduit à rien du tout. Malheureusement pour Warren, il se trouve que le passe-temps de la ville est de chasser ceux qui y dérivent dans le cadre d'un événement sportif élaboré. Pour aggraver les choses, il manquera d'alcool à moins qu'il trouve un moyen de rester en état d'ébriété."

Image hébergée par servimg.com




Kenny's network
vidéo
disclaimer
Kenny Wormald France est un site non officiel pour les fans. Ce site a pour seul but de donner un maximum d'informations, de news, et de photos sur lui. Je n'ai aucun contact avec Kenny, ses proches, son agent ou toute autre personne susceptible de le connaitre personnellement. Toute page de ce site est la propriété de la webmiss, sauf si source mentionnée. Les photos et vidéos sont trouvées sur différents sites et appartiennent à leurs auteurs respectifs. Merci de respecter mon travail. Toute copie, totale ou partielle, sans autorisation est considérée comme du plagiat et est sévèrement punie par la loi.

Kenny Wormald France is an unofficial site for the fans. This site is only intended to give a maximum of informations, news, and pictures on him. I have no contact with Kenny, his family or his managemenet. The photos and videos were found on various sites and belong to their respective authors. Thank you for respecting my work. Any copying, whole or in part without permission is considered plagiarism and is severely punished by law. If you find anything that is yours that you want removed please ask me to remove or further credit before taking legal action.

© 2020 kennywormaldfrance.fr
A la Une ! 02 Avr 2016 par Sonny


SOURCE

Nous aimons Sylvia Plath, nous aimons les récits obliques, et nous aimons Pasolini donc bien sûr, nous avons produit un film d’exploitation de l’art puisant dans le monde mystérieux de la richesse, l’excès et de la moralité.

Les téléspectateurs sont conduits à travers des reconstitutions somnambules des films de Wes Craven… La trahison / conspiration de Scream (où un tueur en série poignarde son complice afin de se débarrasser des soupçons)… Freddy, les griffe de la nuit (Le moment avant que Tina confronte Freddy dans une ruelle dans son rêve menant à sa réelle éventration)… La dernière maison sur la gauche (où le trio abandonné récupère après que leur chef ais commit un viol brutal). Fashion, décadence, le danger d’être en mesure d’obtenir ce que nous voulons, quand nous le voulons. Parfois, une actrice en herbe meurt le long du chemin. Conséquence décroissante peut encourager de telles violences décourageantes.

Ressemblant à une personne intelligente (trop intelligente?) curieusement joué par Miranda Rae Mayo (Chicago Fire, Blood & Oil), Kenny Wormald (Footloose) et Luke Baines (Sauver M. Banks) dans ces scènes disjointes de B & W. Ces trois acteurs apparaissent également dans le nouveau slasher de Nick Simon The Girl in the photographs. Produit par le maître de l’horreur Wes Craven. Il y a un message contemporain qui se cache au sein du scénario Stark, de Nick Simon, aussi. Et je crains que ce ne va pas faire écho auprès du public pour l’instant. Dans un monde où tout est si évident et si transparent, il devient absurde quand la femme traquée veut aider avant qu’un intérêt d’amour délirant traverse toutes les frontières juridiques / physiques. Ici, en ce moment à être évité, le fou convertit un fantasme spécifique de la romance dans l’actualisation sadique d’une violation non-consensuelle.

Outre la peur de vieillir, l’idée que quelqu’un pourrait venir et m’utiliser comme une poupée sexuelle, me laissant mort après, c’est bizarre comme l’enfer. Pire encore, cependant, est cette idée que ces gens détachés, déconnectés, existent dans notre société, et jusqu’à ce qu’ils franchissent le seuil dangereux « actualisation de la fantaisie », ils sont libres de se promener et aller pleuré aux flics ne fera rien pour justifier les mesures préventives.

“Inside My Head” Un film de : Kodo Brothers Avec : Kenny Wormald + Miranda Rae Mayo + Luke Baines + Arianne Few. Histoire par : Daniel Warren. Photographie : Albert Kodagolian. Producteurs éxécutifs : Luis Barajas + Matthew Bedard + John-Paul Pryor. Producteurs : Mui-Hai Chu + Eugenia Kim + Alex Kodo +Tina Chuldzh. Styliste : Erik Ziemba. Micro : Paul Blanch. Camera : Peregrin Jung. Lumière : Robin Banando. Éditeur : Daniel Rabins.Assistant éditeur : CJ Nwaoko et Miki Miyazaki. “Mad Girl’s Love Song” par Sylvia Plath et interprété par Zun Hoang. Musique et design du son par Pascal Maumejean. Un merci spécial à Ashton Easter et Nick Simon.

Capture d’écran: (Galerie complète)

01  02  03  04

A la Une ! 31 Mar 2016 par Sonny


SOURCE

Les stars de « The Girl in the Photographs » Miranda Rae Mayo et Kenny Wormald ont parlé du travail sur un film produit par la légende de l’horreur Wes Craven dans le dernier épisode de The Wrap’s Drinking With The Stars.

« Il aimait Nick et ils se connaissaient avant ce film, et quand ils ont eu la chance de faire le film, Wes en faisait partie » a déclaré Wormald. « Faire partie de son héritage, qu’il soit vivant ou non, était incroyable pour nous en tant qu’acteurs… »

Le duo a joué les effarouché a propos de si oui ou non leurs personnages survivent à la fin du film, mais ils ont discuter de leurs préférences en tant qu’acteurs.

Wormald a décidé que d’être « tué en dernier » est obtenir le meilleur des deux mondes, mais Mayo a pris une position un peu plus pragmatique.

« Vous voulez être le dernier homme debout au cas où il y a une suite et que vous devez payer votre loyer » dit-elle avant d’ajouter « de toute façon, c’est génial. »

01  02  03

A la Une ! 05 Mar 2016 par Sonny

Découvrez le trailer officiel du film The Girl In The Photographs ci-dessus. Je vous rappelle que le film sort le 1er avril en VOD et dans les cinémas américains. Nous attendons toujours les dates de sorties internationales.

Synopsis:
La vie de Colleen (Claudia Lee, « Hart of Dixie ») ne va nulle part. Cette beauté naturelle s’ennuie avec son travail dans un magasin d’épicerie et est prête à se distancier de son petit ami abusif. Au milieu de sa crise existentielle, une paire de tueurs en série dérangés commence à laisser des photos de leurs victimes mutilées. Sa chance de s’échapper vient sous la forme de Peter Hemmings (Kal Penn, « Harold et Kumar »), un photographe de célébrité qui a voyagé dans sa ville natale de Spearfish, Dakota du Sud, dans l’intention de copier le style des tueurs « intense et artistique » et l’utiliser pour une campagne publicitaire importante. Quand il apprend que Colleen est leur muse, Peter décide de la prendre sous son aile et l’utilise comme la pièce maîtresse d’une campagne de photo à Los Angeles. Mais avant que Colleen puisse laisser son ancienne vie derrière elle, elle doit composer avec les désirs meurtriers de ses harceleurs qui ont choisi sa dernière nuit en ville pour exécuter leur travail le plus provocant à ce jour.

Capture d’écran: (Galerie complète)

01  02  03  04

A la Une ! 04 Nov 2015 par Sonny

grande

Source

Un des derniers projets que Wes Craven a laissé pour nous est sa production The Girl In The Photographs, le thriller indépendant ayant récemment fait sa première à Los Angeles au ScreamfestLA 2015 peu de temps après sa première au TIFF. Nous avons pensé qu’il était grand temps de discuter avec trois des membres de la distribution principale du film concernant ce dernier ainsi que leurs souvenirs du maestro d’horreur.

Réalisé par Nick Simon, qui a co-scénarisé avec Oz Perkins et Robert Morast, l’histoire de The Girl In The Photographs est celle-ci : Les affrontements d’une grande ville glamour avec les valeurs d’une petite ville quand un photographe de célébrité et son entourage descendent sur une communauté somnolente pour enquêter sur les faits et gestes sanglants d’un tueur en série.

Dread Central: L’implication de Wes Craven en tant que producteur exécutif a-t-il été un facteur déterminant dans l’acceptation de votre rôle et quel impact avait-il eu sur vous en tant que cinéphile et acteur avant la production?

Kenny: Wes comme producteur exécutif a été certainement un facteur énorme. Quand j’ai vu qu’il était à la table de lecture, j’ai accepté l’offre. Il est rare d’être à côté d’une légende, quand il est à bord, vous faites confiance au processus. En grandissant comme un fan de ses films, qui m’ont effrayé, je me sentais responsable en tant qu’acteur de bien performer, être à jamais une partie de son héritage.

Dread Central: Que pensez-vous qu’il a apporté au projet, et quelle a été votre expérience personnelle avec lui lors de la production?

Kenny: Il a apporté de la confiance et de l’enthousiasme au projet. Quand son nom est attaché à un projet, les gens veulent le voir. C’est le pouvoir qu’il a acquis au cours des dernières décennies, et nous étions tous heureux d’être à bord.

Dread Central: Wes a fait l’éloge du réalisateur Nick Simon. Quelle a été votre expérience de travail avec Simon, et dans une mer de films d’horreur interchangeables, que pensez-vous que ce film apporte de plus, et qu’avez-vous l’intention de mettre sur la table au sujet de votre personnage?

Kenny: Nick Simon a eu l’honneur de cette louange, mais aussi la pression qui vient avec elle. C’était incroyable de travailler avec Nick, il est confiant dans ses choix, et aime collaborer avec ses acteurs. Il était un grand leader, et je pense que la louange était digne!

Je pense que ce film se différencie parce qu’il est un hommage aux anciens films d’horreur. Le film a l’horreur de réalité, cela pourrait effectivement se produire! Pourtant, il offre également beaucoup de plaisir et de moments comiques. Nous avons eu beaucoup de plaisir à le faire, et je pense que ça se voit à l’écran. Aussi, avoir Dean Cundey en tant que directeur de la photographie, rend tout ça encore plus badass. Il était incroyable! Nous avons été chanceux d’avoir deux réalisateurs légendaires dans l’équipe.

©KennyWormaldFrance

A la Une ! 24 Oct 2015 par Sonny

normal_12093432_943168262405836_1730516078_n

Le 19 octobre dernier avait lieu la projection du film The Girl In The Photographs dans le cadre du festival Screamfest à Los Angeles. Kenny était présent et a participer au Q&A avec le reste de l’équipe du film.

01  02  03  04

A la Une ! 22 Oct 2015 par Sonny

Sans titre 1

Source

Hey sinners! Je suis très heureuse de dire que cette semaine, j’ai eu la super occasion d’interviewer Kenny Wormald (Footloose, Kid Cannabis). J’ai un oeil sur ce gars-là depuis quelques années maintenant et il est finalement entré dans le monde de l’horreur avec le film de Nick Simon, The Girl in the photographs. Non seulement ai-je rencontré cette charismatique étoile montante à la première de son nouveau film au TIFF (Toronto International Film Festival), j’ai aussi eu ses réponses à ce sujet, Wes Craven, ses intérêts dans l’horreur et sur ses futurs projets. C’était une interview amusante et il avait beaucoup de choses intéressantes à dire.

Miranda: Comment a-tu été impliqué dans The Girl In The Photographs?

Kenny: J’ai obtenu une audition pour le film il y a un certain temps, j’y suis allé et j’ai juste lu pour Nick. Il était heureux avec la lecture, il était comme « Vous êtes très charmant » et j’étais comme « oh, bien Nick est-ce des avances où ? ». Puis nous avons continué avec le processus du film et nous avons essayé de trouver le premier rôle, le rôle de Kal. Quelques noms sont venus, et je n’étais pas un grand fan de certains de ces noms. Je n’étais aussi pas certain de faire le film, il y avait beaucoup de choses en cause. Puis Kal a obtenu le rôle et j’ai pensé qu’il était parfait pour. Il y a beaucoup d’humour dedans, mais j’ai pensé qu’il pourrait aussi être mal fait, mais avec quelqu’un comme Kal qui peut retirer combien le personnage est dramatique, et a un bon timing comique, il pourrait vraiment vendre ce rôle. Donc, dès qu’il a été à bord, j’ai accepté de faire le film, et aussi et surtout parce que Wes Craven était de la partie, donc entre Wes Craven et Kal… Mon rôle dépend vraiment du rôle de Kal… Alors quand ces deux choses se sont produites, j’ai passé l’appel tout de suite et j’ai dit « Je veux le faire, je suis dedans ». Et puis toutes ces autres choses ont continué à se mettre en place, comment Nick était cool, comment le reste de la distribution était cool, nous avions eu un super moment sur le tournage de ce film à Victoria ! Nous avons effectivement eu trop de plaisir. Le directeur de la photographie, Dean Cundey, légende est un petit mot pour lui… Il était vraiment cool, une de mes expériences de tournage préférées, c’est certain. Je suis toujours ami avec le casting, nous traînons toujours ensemble dehors. Moi, Miranda, Luc nous sommes tous vraiment bons amis ce qui est rare. Nous avons eu une bonne chimie parce que nous nous aimions tous les uns les autres.

Miranda: As-tu eu la chance de rencontrer Wes Craven?

Kenny: Oui! À la table de lecture, ce fut la seule fois où je l’ai rencontré et tu sais, il y avait un tas d’entre nous dans la salle. Il a montré sa croyance et la confiance en Nick et son projet… Je veux dire, d’avoir lui cosigner sur quoi que ce soit … Il m’a donné confiance dans le projet et m’a donné la confiance que ce film allait être quelque chose de spécial et pas juste un autre film d’horreur. Je ne suis pas le plus grand fan d’horreur, je n’aime pas avoir peur en tant que divertissement, mais avec ce film, vous riez, vous avez peur, il y a des sensations fortes, il y a de la nudité, il y a un peu de sang, il y a littéralement de tout. Si j’étais un lycéen à un rencard, ce serait un de mes films préférés, car le film est fun et vous obtenez un peu de tout, comme je l’ai dit. Votre rencard aura peur et vous tiendra la main donc c’est toujours une bonne chose.

Miranda: Ton personnage a eu beaucoup de moments bizarre, et même si le film était effrayant, je me suis retrouvé à beaucoup rire… Chris étais un personnage amusant à jouer?

Kenny: Oui absolument! J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer Chris ! Il a lutté avec les femmes et je ne partage pas nécessairement cette qualité, donc j’ai dû creuser profondément pour trouver la crainte de rater avec une fille, non, je plaisante… Je trébuche parfois avec les femmes. Mais oui, j’ai vraiment aimé. Les moments où je deviens maladroit avec le personnage de Claudia étaient juste drôles, nous coupions après une prise et j’étais choqué par mes mots. C’était amusant de jouer un garçon timide.

Miranda: Si tu pouvais choisir le destin de ton personnage quel serait-il ?

Kenny: Étant un fan du film et un fan des scènes de mort, je choisirais certainement de mourir. Ce qui était cool au cours de la séance de minuit à la première, c’était que tout le public acclamait comme à un match de football chaque fois que quelqu’un allait mourir. Ce fut une nouvelle expérience pour moi.

Miranda: Tu es un danseur professionnel, je sais que tu es rapide sur tes pieds… Penses-tu que tu auras une bonne chance d’échapper à un tueur dans la vraie vie ?

Kenny: Oui! Je pense que je pourrais courir plus vite que Cory, je veux dire, il a perdu beaucoup de poids, je suis content pour ça, mais dans l’état où il était lors du tournage du film, je pouvais le dépasser deux fois. Je ferais tout pour échapper à un tueur, je sauterais sur une fenêtre, etc. Si tu es poursuivi par un tueur, tu dois faire tout ce que tu peux.

Miranda: Je crois que ceci est ton premier film d’horreur et de toute évidence, tu as aimé, te vois-tu en faire d’autre ?

Kenny: Oui! Je veux dire, si je pense que le projet est bon, le bon script, le bon personnage, j’en ferrais certainement d’autre.

Je ne vais pas mentir, étant le Celluloid SInner que je suis, j’étais un peu déçu quand il a dit qu’il n’était pas un grand fan de film d’horreur, mais son enthousiasme l’a certainement compensé!!! Celle-là est juste pour les filles, il a aussi partagé une histoire avec moi à propos de la façon dont il s’est déshabillé ne laissant que ses sous-vêtements et chaussettes et a couru juste pour faire rire tout le monde sur le plateau. Vous pourrez voir The Girl In The Photographs l’année prochaine, ça vaut le coup d’attendre pour de nombreuses raisons. Merci Kenny!

©KennyWormaldFrance

A la Une ! 14 Sep 2015 par Sonny

grande

Hier 14 septembre, la première mondiale du film The Girl In The Photographs s’est déroulée au Toronto International Film Festival 2015 à Toronto, Canada. Kenny était présent sur le tapis rouge de l’événement ainsi qu’à la réception au Adelaide West Hotel. Un Q&A a eu lieu avant la projection du film. Il a également posé devant l’objectif de Jeff Clendenin accompagné du reste du cast et du réalisateur Nick Simon.

Réception: (Galerie complète)

01  02  03  04

Première: (Galerie complète)

20  21  22  23

Photoshoot: (Galerie complète)

10  11  12  13

VIDEO / INTERVIEW

A la Une ! 02 Sep 2015 par Sonny

ShockTillYouDrop.com a eu l’exclusivité de la première vidéo du film The Girl In The Photographs de Nick Simon, avec Kal Penn, qui aura sa première mondiale lors du « Midnight Madnes » au Toronto International Film Festival (TIFF) le lundi 14 septembre. Wes Craven, décédé le 30 août dernier, a été le producteur exécutif et réalisé par Nick Simon d’après un scénario de Simon, Osgood Perkins et Robert Morast.

La vie de Colleen (Claudia Lee, « Hart of Dixie ») ne va nulle part. Cette beauté naturelle s’ennuie avec son travail dans un magasin d’épicerie et est prête à se distancier de son petit ami abusif. Au milieu de sa crise existentielle, une paire de tueurs en série dérangés commence à laisser des photos de leurs victimes mutilées. Sa chance de s’échapper vient sous la forme de Peter Hemmings (Kal Penn, « Harold et Kumar »), un photographe de célébrité qui a voyagé dans sa ville natale de Spearfish, Dakota du Sud, dans l’intention de copier le style des tueurs « intense et artistique » et l’utiliser pour une campagne publicitaire importante. Quand il apprend que Colleen est leur muse, Peter décide de la prendre sous son aile et l’utilise comme la pièce maîtresse d’une campagne de photo à Los Angeles. Mais avant que Colleen puisse laisser son ancienne vie derrière elle, elle doit composer avec les désirs meurtriers de ses harceleurs qui ont choisi sa dernière nuit en ville pour exécuter leur travail le plus provocant à ce jour.

Vous pouvez regarder le clip exclusif du caractère de Penn discuter des photos mystérieuses ci-dessous.

Source


publicité

affiliates

vidéo




Lauren's network
...

G.R.L's network
...

Playground LA
PLAYGROUND LA
7375 Melrose Avenue
Los Angeles, 90046
SITE OFFICIEL


Image hébergée par servimg.com
...
infos du site
Ouverture : 1 février 2013
Webmiss : Sonny
Contact : kennywormaldfr@gmail.com
Design : Zestedecouleurs
Thème : Zestedecouleurs
Hébergeur : Flaunt Network